Le Bureau

Philippe Crespeau
Président de Bollicine d’Art

C’est de 1970 et jusqu’en 1973 que notre Président a développé sa folie à l’ École des Beaux Arts de Bordeaux. Peut-être même un peu avant…mais chuuuut…
Par son autre côté, celui du méthodique précis qu’il est,
il obtient son CAPES d’Arts Plastiques et devient Professeur à l’EN de 1975 à 2008 avec une patte très personnelle. C’est en tant que comédien, au théâtre, en TV et au cinéma que son imaginaire foisonant se met totalement à son service. Le Cinéma le convoque à plusieurs reprises de 1980 à aujourd’hui. Il pratique toujours la peinture et tout aussi passionément la guitare et le chant qui swingue. Il écrit des scénari aussi fous que lui, dont il fait la réalisation sous forme de courts métrages.

Nathalie Rolhion
Secrétaire de Bollicine d’Arts

Passionnée d’arts chorégraphiques, elle pratique régulièrement la danse Modern’Jazz à Paris.
Sa rencontre avec la danse Western est une révélation, elle s’y adonne pendant plusieurs années. L’amour du beau et du bien être , la porte à développer une activité autour des aménagements de lieux de vie https://www.3gimmobilier.com/rolhionscheid
Sa sensibilité à la valeur du verbe et son attachement à l’école Steiner-Waldorf, par le coeur et ses convictions, faisait d’elle, par avance, une parfaite ambassadrice de notre association. Elle adhère au principe du développement de l’enfant par tout biais créatif artistique et d’expression libre.

Pascale Thuillier
Trésorière de Bollicine d’Arts

Guitariste, elle travaille l’aspect classique de son instrument avec autant de verve et de précision que celle qu’elle emploie à confectionner ses propres créations. Convaincue par la nécessité de faire entrer le « zéro déchêt » dans sa vie de tous les jours, elle crée sa propre société Fil’otablo et répond ainsi à son besoin personnel d’authenticité. A la lumière du succès de son entreprise, il est facile de constater qu’elle est fédératrice et c’est ce même engagement, artistique et structurel, qu’elle offre à Bollicine d’Arts et ses adhérents.

Stéphane Robert Pétri
Vice-Trésorier de Bollicine d’Arts

il découvre la photo tout d’abord avec le développement papier… Expérience passionnante qui lui permettra plus tard d’être laborantin pendant plusieurs années. Depuis ses premiers appareils Olympus OM10 , Minolta X700, jusqu’aux Nikon FA , Nikon F3 jusqu’à aujourd’hui, il pratique exclusivement le numérique grâce au D850 … Un LEICA Q2 toujours dans le sac, il capture, avec une idée fixe, les lignes, les couleurs et la saturation. https://www.yacago.com/